Frappes en Syrie: les réactions internationales sont divisées en deux blocs

Frappes en Syrie: les réactions internationales sont divisées en deux blocs

Les frappes ont notamment ciblé des installations de stockage et un et centre de recherches chimiques, selon les Etats-Unis. Et quand le président russe lui a demandé de montrer ces preuves, le président français a répondu: " Ce sont des preuves fournies par des services de renseignements que je ne peux pas rendre publiques "...

L'annonce s'était rapidement révélée prématurée, et depuis les responsables politiques américains évitent soigneusement tout recours à cette formule.

Samedi, l'OIAC, basée à La Haye, a affirmé poursuivre sa mission d'enquête sur l'attaque chimique présumée de Douma malgré les frappes aériennes des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne. Les frappes ont duré environ 45 minutes.

Dans ces "circonstances dangereuses" qui font craindre une "escalade militaire totale", le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé à la "retenue".

A Damas, les frappes ont galvanisé les partisans du régime.

Le but reste toutefois " de voir les soldats américains rentrer chez eux, mais nous ne partirons pas avant d'avoir accompli ces tâches", a-t-elle précisé. "L'histoire retiendra que la Syrie a abattu des missiles, mais pas seulement. Elle a abattu l'arrogance américaine", lançait fièrement Nedher Hammoud, 48 ans. Apporter une réponse forte à l'égard de toute attaque chimique du régime de Bachar, eu égard aux tensions dans la région.

Mekouar remplace Hamri aux côtés de Mezouar — CGEM
C'est le lundi 16 avril que le conseil d'administration de la CGEM doit valider les candidatures et les rendre officielles. En effet, une troisième candidature qualifiée par les observateurs de "surprise", se lance également dans la bataille.

Arrivés hier, samedi 14 avril à Damas, la mission d'enquête se dirigera aujourd'hui sur place afin de commencer les investigations, ceci à l'heure où le régime syrien annonce la reprise de toutes les zones rebelles de la Ghouta orientale après l'évacuation des derniers combattants rebelles de Douma.

Paris assure que les Russes, alliés du régime, avaient été "prévenus en amont". L'organisation avait promis, dans un communiqué, de continuer le déploiement de l'équipe d'enquêteurs en Syrie "afin d'établir les faits relatifs aux allégations d'utilisation d'armes chimiques".

Sur BFMTV-RMC et Mediapart, le chef de l'Etat s'est félicité des frappes françaises en Syrie.

Les raids, dont la menace planait depuis plusieurs jours et qui ont donné lieu à une intense coordination entre les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, ont été lancés dans la nuit de vendredi à samedi en riposte à l'attaque chimique du 7 avril dans la ville de Douma imputée au régime Assad. Depuis les frappes occidentales, le ballet diplomatique a repris de plus belle au siège de l'ONU à New York pour pousser chaque partie à faire des concessions sur le dossier syrien.

Dans sa déclaration, Donald Trump a mis en garde l'Iran et la Russie, qui ont déployé des milliers d'hommes et du matériel en Syrie pour aider M. Assad. Il considère que la Russie " qui a sabordé les actions de la communauté internationale " est complice de l'emploi d'armes chimiques en Syrie: " Il y a une résolution de septembre 2013 qui prévoit l'usage de la force si l'interdiction de l'usage d'armes chimiques n'était pas respectée. Mais il ajoute ne pas "non plus (se) satisfaire de l'improvisation qui pourrait être celle de Donald Trump".

Related news:

Hot News

La France n'a pas déclaré la guerre au régime
Avr 16, 2018 - 04:57
L'administration Trump n'a pourtant cessé d'envoyer des signaux contradictoires ce week-end. Officiellement, pour la Maison-Blanche, tout est "clair".

isis-killer-beheading-video-story-top Début de l'enquête internationale sur l'attaque chimique présumée à Douma — Syrie
Avr 16, 2018 - 04:54
Trop peu trop tard, pour les évacués de Douma, rencontrés par l'AFP à 400 kilomètres de chez eux, dans un camp de déplacés. Nouvelle séquence médiatique pour le président de la République sur BFMTV et Mediapart , près d'un an après son élection.

isis-killer-beheading-video-story-top Dans quel cadre se déroulera l'interview d'Emmanuel Macron sur BFMTV?
Avr 16, 2018 - 04:07
Une interview de deux heures diffusée en direct sur BFMTV et le site de Médiapart, et que franceinfo suivra. Il aura également visiblement intérêt à répondre précisément aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

isis-killer-beheading-video-story-top POINT MARCHÉS-Wall Street monte malgré des résultats bancaires mitigés
Avr 16, 2018 - 03:53
Le rendement des Treasuries à dix ans est repassé à plus de 2,84%, après un plus bas touché cette semaine à 2,755%. Le président envisage de rejoindre le nouvel accord s'il est "meilleur", a-t-il indiqué jeudi soir sur Twitter .

isis-killer-beheading-video-story-top OM : la colère de Payet !
Avr 16, 2018 - 02:53
L' Olympique de Marseille s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue Europa en battant le RB Leipzig (5-2). L'Europa League a livré jeudi soir à Marseille un vrai match plein d'émotion.

isis-killer-beheading-video-story-top L'interview de Macron dope l'audience de TF1 et de LCI
Avr 16, 2018 - 02:29
J'en ai déjà fermé trois; Il n'y a pas de définition du salafisme, mais il faut combattre les extrémistes. Pendant de longues minutes, le chef de l'Etat est allé à la rencontre des habitants de Berd'huis .

isis-killer-beheading-video-story-top Russie: Washington va prendre de nouvelles sanctions en lien avec la Syrie
Avr 16, 2018 - 00:26
Au regard de ce qui est dit et ce qui se prépare sur le terrain, une chose est certaine, les missiles arrivent. Selon lui, " la Russie jure d'abattre n'importe quel missile tiré sur la Syrie .

isis-killer-beheading-video-story-top Real Madrid: Streaming Malaga
Avr 16, 2018 - 00:25
Malaga reste dernier du classement avec 14 points de retard sur le premier non-relégable, Levante. Malaga a réduit l'écart du score dans le temps additionnel grâce à.

isis-killer-beheading-video-story-top Le gouvernement évoque une 2e journée de solidarité — Dépendance
Avr 15, 2018 - 23:56
Elle avait été instaurée en 2004, quelques mois avec la canicule meurtrière de 2003, qui avait fait 15 000 morts parmi nos aînés. Mais elle créé la polémique puisqu'il existe des exceptions comme les professions libérales.

isis-killer-beheading-video-story-top Football Manager Touch 2018 disponible sur Switch
Avr 15, 2018 - 21:24
La richesse des clauses et des options de transfert vous aide à peaufiner l'échange qui va vous mener au sommet . Le très reconnu système 3D Match Engine fait, pour la première sur console, son apparition.

isis-killer-beheading-video-story-top Avis de recherche / Fugue : Isaora Thaisa Tavares Assuncao âgée de 14 ans
Avr 15, 2018 - 19:51
Elle était également vêtue d'un pantalon noir et gris, de souliers de course noirs et transportait un sac à dos bleu pâle. Toute personne ayant de l'information peut communiquer de façon anonyme avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133.

isis-killer-beheading-video-story-top Pour protester contre la pollution, un avocat américain s'immole par le feu
Avr 15, 2018 - 19:32
Le célèbre conseil David Buckel a mis fin à ses jours samedi matin, dans Prospect Park à Brooklyn, en s'immolant par le feu. Pour elle, l'avocat restera toujours un "brillant visionnaire juridique".

isis-killer-beheading-video-story-top Sainté ou Laurent Blanc ? Gasset se mouille — ASSE
Avr 15, 2018 - 19:20
Dans les duels, on s'est fait laminer. "Il fallait prendre des risques car avec des nuls on n'avance pas". Aujourd'hui, je ne sais même pas si on méritait un point.

isis-killer-beheading-video-story-top VIDÉO | Les Destiny's child à nouveau réunies sur scène
Avr 15, 2018 - 18:33
Pour l'occasion, elle avait invité, à ses côtés, ses anciennes acolytes des Destiny's Child , Kelly Rowland et Michelle Williams . Queen B is back - Queen B est de retour.

isis-killer-beheading-video-story-top " Emery ? J'aimerais qu'il reste " — Thiago Silva
Avr 15, 2018 - 13:45
Maintenant, c'est pour l'année prochaine. "Je suis sûr que le projet va continuer pour essayer de réaliser ce rêve-là." . Quand les choses ne marchent pas bien, la presse et les gens cherchent à trouver un coupable et c'est normal.